Dracula

Dracula est un « nosferatu » (non-mort) qui se nourrit du sang de ses victimes et transforme à son tour celles-ci en vampires. Ses points faibles : un besoin régulier de sang frais qui le contraint à frayer avec les vivants ; l'obligation de reposer entre l'aube et le crépuscule sur une terre consacrée ; une allergie prononcée à l'ail, et surtout une extrême vulnérabilité au soleil, aux hosties et aux crucifix. Conformément aux préceptes de la vieille « Historia Regis Anglicarum », le seul moyen de le neutraliser à jamais est de lui percer le cœur.

Catégories