La fortune des Rougon

Comme Zola le décrit dans sa préface, c'est le roman des origines. Il marque le début de la généalogie des Rougon-Macquart :

  • les Rougon, chez qui prédomine l'appât du gain et l'appétit du pouvoir,
  • les Mouret (mariage d'Ursule avec un chapelier ainsi nommé), branche où la fragilité mentale de l'aïeule réapparaît souvent,
  • les Macquart, branche la plus fragile, chez qui se retrouve la folie mêlée à l'ivrognerie et à la violence.

La Fortune des Rougon se déroule dans les jours qui suivent le coup d'État du 2 décembre 1851 : les Rougon profitent de ce coup d'État pour s'emparer du pouvoir politique à Plassans ; il raconte aussi une histoire d'amour entre Silvère Mouret et Miette, fille d'un braconnier condamné aux galères.