Poèmes saturniens

Poèmes saturniens est le premier recueil poétique de Paul Verlaine. Il a été publié à compte d'auteur en 1866 chez l'éditeur Alphonse Lemerre. Si Verlaine convoque Saturne, c'est en tant que planète tutélaire des mélancoliques, bien que le mot même de mélancolie qu'à la première section du recueil, non plus que le mot « spleen », trop évidemment associé à son emploi baudelairien. Ces Saturniens, parmi lesquels se range Verlaine, figurent une sorte de communauté imaginaire à laquelle se trouvent associés tous ceux qui subissent l'influence de la « fauve planète ». 

Catégories